Oct.0

Alexandre Berthaud

2016

Instrument de musique motorisé / Robot musicien

Captation infrarouge, C.A.O, servomoteurs, bouteille de gaz

Vidéo d'Oct.0

Oct.0 est le petit frère de Sonoïd.

La démarche est la même que précédemment :

Le dispositif transcende notre rapport à la machine en sublimant de manière poétique et musicale la relation que chacun d’entre nous entretien avec elle quotidiennement, en restructurant l’interaction du «spectacteur» avec un robot qui semble prendre vie.
La machine devient extension du corps humain. Elle imite les mouvements de l’autre tel un pantin, ce qui est l’une de ses fonctions outils ou méta-outil pour désigner ce qui est prétexte au geste et qui s’étend à un contexte relationnel.

La machine est esclave de l’homme mais elle se manifeste en musique. Elle devient simultanément le moyen d’expression du corps et du robot. Les baguettes sont les bras, les percussions sont les cordes vocales. Un dialogue s’instaure. Un mouvement entraîne un autre mouvement. Celui-ci produit un son qui entraîne alors un autre mouvement etc. On retrouve cette interaction avec n’importe quel instrument de musique à ceci près que ceux-ci ne cherchent pas à prendre vie.

L’instrument qui siège au milieu de la table hexagonale est un dérivé du hang : le hapi. Les sonorités qu’il produit se suffisent à elles-même et sont particulièrement intéressantes à développer avec une machine. Celle-ci évolue sur la surface métallique comme les huit pattes d’une créature étrange. Les baguettes designées sont proches de celles que l’on utilise pour les métallophones.

 

Lien vers le projet